Perspective de Tombet, actéon, Peseux (NE)
plan du projet fornachon-tombet
Vue aérienne de l'axe Fornachon-Tombet

Requalification de l’axe Fornachon-Tombet
Peseux (NE)

Maître d’ouvrage


Mandataires

 

 


Échelle
Longueur
Année
Procédure

Commune de
Peseux

actéon
+ Boss SA
+ Mauler SA

Rue
> 1km
2019
Mandat direct (AVP)

La commune de Peseux rencontre des problèmes urbains et de mobilité le long de ses axes urbains structurants. 
 
Pour trouver réponses à ces problèmes, la commune a lancé une série de mesures consistant notamment à la réduction des vitesses à 30km/h sur deux de ses axes structurants. C’est sur l’un de ces axes, Fornachon-Tombet, long de plus de 1km et traversé par 8’000 véhicules/jour dont un nombre important de bus et camions, que le bureau actéon à été appelé à travailler. L’objectif étant de proposer un projet de surface réalisable suite aux travaux de requalification souterraine à venir.
 
Pour ce faire, la considération de l’existant a été essentiel, révélé par deux séquences principales. La première séquence, celle de l’Avenue Fornachon, présente des contraintes au niveau de ses géométries mais propose un axe avec un code piéton déjà de qualité, car soutenu par des frontages arborés. La seconde séquence, celle du Tombet, présente des géométries plus généreuses, mais avec une végétalisation plus poreuse, un tracé moins soutenu et un code piéton presque absent.
 
Sur cette base, d’une part, ont pu être proposées tout le long du tracé des nouvelles géométries adéquates à la mise en zone 30 et à un code piéton prononcé. Par exemple, les trottoirs ont été élargis et les carrefours sécurisés, une bande cyclable a été proposée, ou encore, les passages piétons et arrêts de bus  redéfinis. D’autre part, de manière différencié selon les séquences, des aménagements paysagers ont été proposés. Ponctuels à Fornachon au vu des qualités déjà existantes, ces aménagements ont été plus marqués à Tombet avec la mise en place notamment d’un système planté végétal incarné par une allée d’arbres. Cette dernière a été réfléchie en fonction des accessibilités et d’une première réflexion sur le sous-terrain au vu des travaux susmentionnés à venir.